Ou se situe baccarat


Leur rôle consistera uniquement en travaux de toute espèce dans le secteur de Reims : Montagne de Reims, Cormicy, Châlons-sur-Vesle, Muizon, vers Soissons.
Sans se lancer sur les nombreuses propriétés thérapeutiques des eaux de source, nous résumerons en disant quil y règne une ambiance propre aux grandes stations thermales avec champ de course, terrain de golf, concerts, etc.Vosges : Bichtein, Sulzern, La Schlucht, Le Sattel (avril) puis Le Hohneck (août Le Bonhomme, Le Violu (nov.-déc.).En octobre et novembre, 600 hommes de la classe 1892 partent aux bataillons détapes et le 48e RIT reçoit des renforts provenant des 81e et 85e RIT.Oise : bois de Bayencourt, défense de la seconde position : Matz, Mareuil, bois Bourguignon, Bourmont, moulin Pilon, Marquéglise, combat de Coupe-Gueule (défense de la voie ferrée) (9-14/06) ; 107 tués sur 400.Le 3e bataillon est dissous le 30 septembre 1917, 386 soldats rejoignent le 138e RIT.En novembre 1915, léquivalent dun bataillon, parmi les soldats les plus âgés, rejoignent le 284e régiment territorial, pour sa création.À la 82e division dinfanterie territoriale, 164e brigade.1916 : Belgique : Boesinghe (janv.Fort de Douaumont, fort de Chana, forts de La Chaume, des Sartelles, de Regret, de Landrecourt, de Belleville et de Saint-Michel.Le régiment est dissous fin 1917, depuis le début de la campagne, le 27e RIT comptes 3723 tués, blessés ou disparus.Fin 1914, le 36e RIT passe à 4 bataillons avec des soldats provenant des dépôts des 91e et 92e RIT, des 78e et 278e RI, il comment gagner a coup sur au loto foot est complètement constitué en avril 1915.Le nombre moyen d'habitant par logement pour la ville de Baccarat était en moyenne pour 2007 de 1,98 habitants par logements.Le 3e bataillon est dissous le 1/09.1914 : Camp retranché de Paris (début août Nord : région de Douai : Bouchain, Solesmes, Le Quesnoy, Bavay, Wargnies-le-Grand, Valenciennes, Condé-sur-Escaut, château de lErmitage, Vieux-Condé (26/08 Blanc-Misseron, Crespin, Vicq, cimetière de Vicq, Douchy, Haspres (25/08 Saulzoir, combats de Thun-LÉvêque et Ramillies ( 3e bat.1915 : 1e bat.Du 69e RIT et le 6e bataillon du 30e RIT, intègrent le 230e RIT en vue de sa création.

Vosges : Immerlings, Tête-des-Faux.


Sitemap